ORDRE DES ARCHITECTES DE LA REGION DE GHARDA¤A
  18-05-2011
 

Procès Verbal De Réunion

                                     

L’an deux-mille onze (2011) et le Mercredi 18 Mai à 11h30, a eu lieu la réunion d’une délégation d’Architectes de Ghardaïa avec le Secrétaire Général de la wilaya de Ghardaïa, suite au SIT-IN effectué peu avant par un groupe d’Architectes au-devant du siège de la wilaya.

Une plateforme de revendications a été remise au Secrétaire Général de la wilaya.

La réunion précitée a eu pour objet le débat à propos de plusieurs points relatifs à la profession.

1.     Le Secrétaire Général a tenu compte de la dévalorisation effective de l’Architecte et de sa mission.

2.     Le contenu de l’actuel cahier des charges a été rejeté à l’unanimité par l’ensemble des intéressés.

Les points soulevés dans notre plate-forme feront l’objet d’une commission mixte composée par les différents Maitres d’Ouvrages et l’Ordre Local des Architectes sous la Présidence du Secrétaire Général de la Wilaya de Ghardaïa, dans le but d’atteindre un consensus au sujet du cahier des charges en conformité avec la réglementation.

3.     La prise en compte de l'œuvre architecturale comme principal critère de sélection dans les divers concours d'architecture, avec l’unification des cahiers des charges.

4.     Appels d’offres en cours.

Ceux-ci émanent de l’actuel cahier des charges ils doivent donc être stoppés momentanément jusqu’à élaboration d’un nouveau cahier des charges.

5.     Abolition des appels d’offres en étude d’adaptation.

6.     Les Maitre d’Ouvrage devront cesser de voiler la législation, notamment la loi 94-07.

7.     Jury d’évaluation des concours.

Dans le but de promouvoir une passation de marché d’études clair et transparente, il convient de sélectionner les membres du jury en faisant appel aux Architectes chevronnés ayant une ancienneté suffisante dans l’exercice de leurs fonctions et qui méritent une amélioration évidente de leurs conditions de travail.

8.     Les Maitres d’ouvrages doivent obligatoirement cesser d’utilises les services des Architectes dépourvus de couverture contractuelle.

9.     Les travaux nécessitant des études et suivis supplémentaires feront l’objet désormais de rémunérations selon la réglementation en cours.

10.  Lors des concours d’Architecture, les lauréats classés en deuxième et troisième positions devront être rémunérés, ce qui est leur Droit à la récompense de leurs efforts.  

11.  Certains privilèges doivent cesser et notamment ceux accordé par complaisance aux bureaux d’études étatiques et à certains bureaux privatises.

12.  En ce qui concerne la Fiscalité, et pour faciliter la situation dans ce domaine, rendez-vous est à fixer avec la direction des impôts.

Conclusion : Après épuisement des différents points sus-visés, la séance a été levée à 14 heures.

 

P/l’Ordre Local des Architectes

de la région de Ghardaïa

 
  Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs Copyright © 2008-2013 Conseil de l'Ordre des Architectes de Ghardaïa, Tous droits réservés.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Free counter and web stats