ORDRE DES ARCHITECTES DE LA REGION DE GHARDA¤A
  Architectes de Constatntine
 

Constantine: Les architectes se plaignent des cahiers des charges

par A. Mallem

Réunis en conclave avant-hier, les architectes de la wilaya de Constantine se sont plaints des cahiers des charges élaborés par les différents opérateurs publics, dont certaines clauses, complètement inutiles selon leur appréciation, posent problème.

«Actuellement, les architectes font face à une situation préoccupante causée par les exigences extravagantes posées dans les cahiers des charges. En effet, les membres de la corporation ne voient nullement l'utilité de certains outils comme le scléromètre, le pénétromètre ou les micros, voire la possession d'une voiture, pour noter les architectes dans l'évaluation de l'offre technique que ces derniers présentent. C'est totalement aberrant, car un architecte peut avoir tous ces outils et ne pas faire une bonne architecture. Et l'inverse est vrai !».

C'est de cette façon que s'est exprimé M. Bensihamdi Mourad, architecte agréé et président de la délégation des architectes de la wilaya de Constantine, à l'ouverture de la rencontre qu'il a organisée dans l'après-midi du samedi à la salle du complexe El-Mizania à l'intention des architectes de la wilaya. Rencontre qui avait pour ordre du jour de mettre les gens de la profession au diapason du système de gestion moderne des projets, en l'occurrence le fameux MS-Project parrainé par le wali, et de la loi n°O8-15 du 2O juillet 2OO8 sur la mise en conformité et l'achèvement des constructions, présentée dernièrement par le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme. Cette question des cahiers des charges a suscité un vif débat au cours de cette rencontre qui a rassemblé une centaine d'architectes, sur les 37O que compte la wilaya de Constantine, ainsi que des invités venus d'autres wilayas de l'Est.

Expliquant la tenue de la rencontre, notre interlocuteur dira : «Notre corporation, qui est un partenaire à part entière dans tout programme de développement de la construction, veut prendre le train de la formation lancé par la wilaya en direction des maîtres d'ouvrages et des directeurs du secteur». Dans ce cadre, le bureau d'ordre a sollicité le responsable de la société de conseil et de formation qui a conçu le MS-Project, en l'occurrence M. Bendelloul, pour faire l'explication de ce système et du diagramme des comptes, sachant que ce qui concerne le plus les architectes est le volet portant sur la construction. Ce dernier dira notamment que «ce système de gestion moderne des projets utilise un langage unifié et universel qui permettra de se mettre effectivement au diapason des méthodes les plus récentes utilisées par les sociétés étrangères qui viennent travailler en Algérie».

De ce fait et tout de suite après la rencontre, les inscriptions pour la formation sur le système en question, qui se déroule depuis le 14 octobre dernier à l'Ecole normale des enseignants Meriem Bouattoura et durera jusqu'au 1O décembre prochain, ont été ouvertes. Cette formation concernera, dans un premier temps, un groupe composé d'une trentaine d'architectes. Par la suite, les architectes se sont penchés sur les dispositions de la récente loi portant mise en conformité et l'achèvement des constructions qui a été également expliquée et largement commentée par les participants.

 

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5129252

 
  Aujourd'hui sont déjà 15 visiteurs Copyright © 2008-2013 Conseil de l'Ordre des Architectes de Ghardaïa, Tous droits réservés.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Free counter and web stats